0825 822 295du lundi au samedi
Paris07:40
Papeete19:40
  • Version française
  • Version Suisse
Partager
Demande de devis PACMon compteContactBons plans
Vous êtes ici :
Accueil
>
Destinations
>
Pacifique Ouest
>
Papouasie-Nouvelle-Guinée
>
Histoire, culture et traditions

Culture et traditions en Papouasie Nouvelle Guinée

Découvrez l’histoire et la culture de la Papouasie Nouvelle Guinée

La culture et la tradition jouent un rôle primordial en Papouasie Nouvelle Guinée. Plus de 80 % de la population habite dans des villages, en suivant des rites ancestraux dont certains ont plus de 1 000 ans et sont transmis de génération en génération. Les derniers villages à avoir rencontré « les hommes blancs » ont été découverts dans les années cinquante seulement.

L’identité régionale est très forte dans ce pays où peu de mélanges raciaux ont eu lieu au fil des années.

Cette culture ancestrale si variée s’expose dans la multitude de langues locales, dans ses danses et ses chants, ainsi que dans son art tribal.

Gravue d’un village Papou

Les origines de la Papouasie Nouvelle Guinée

Les archéologues estiment les origines de la population de Papouasie à plus de 50 000 ans. Ceux qu’on appelle les Mélanésiens ont migré en provenance d’Asie vers les îles du Pacifique en passant par la Papouasie. On a trouvé des traces de vie datant de 40 000 ans dans la province de Morobe, et des traces plus récentes dans les Highlands et sur les côtes. Lors des migrations Polynésiennes en provenance de l’Est, quelques villages ont été établis dans des zones inhabitées, notamment dans les Iles Trobriands.

GRavure d’un chef papou

L’époque coloniale

Le premier Européen à mettre pied à terre en Papouasie fut le portugais Jorge de Menedez en 1526. Cependant, devant l’hostilité des populations indigènes et la nature sauvage, l’île fut laissée à l’abandon au profit des Amériques. En 1660, les Hollandais déjà installés en Indonésie, prirent possession de l’île de Papouasie. Pendant quelque temps Allemands et Anglais se sont opposés. Les derniers cherchant à protéger absolument ses colonies au Sud, notamment en Australie.

Vue du Havre Dou

Au terme d’un accord tripartite, le sort du pays était décidé. Les Hollandais gardèrent la partie orientale de l’île qui appartient aujourd’hui à l’Indonésie, et les Allemands formèrent la Nouvelle-Guinée Allemande dans le Nord du pays, dont les îles. Quant aux Anglais, ils administrèrent toute la partie Sud, sous contrôle de l’Australie. Ce sont les Allemands qui ont initié la culture du coprah, et de nombreuses plantations de cocotiers sont encore actives de nos jours.

Papou Huli devant une cascade

La Papouasie Nouvelle Guinée au XXe siècle

Le destin de la Papouasie tourna lors de la Première Guerre mondiale, quand les troupes australiennes chassèrent les Allemands du Nord en 1914. En 1920, l’Australie se vit confier l’administration officielle du pays par la Société des Nations. En décembre 1941, les Japonais envahirent le pays. De longues et meurtrières batailles entre alliés et japonais s’ensuivirent alors, jusqu’à leur reddition en 1945, date à laquelle, commença le chemin vers l’indépendance, sous la supervision et protection de l’Australie.

Habitants de Papouasie-Nouvelle-Guinée

Les habitants de Papouasie Nouvelle Guinée

Les habitants sont d’une hospitalité incroyable, mais assez timides et pas forcément accessibles au premier abord. La part la plus importante de la population est représentée par les ethnies papoues à 95 %, descendants des Mélanésiens. Un grand nombre d’entre eux croit encore à la sorcellerie et à la magie noire. On retrouve les peuples nomades uniquement dans les régions peu accessibles. 

VIllage de Madang

Tous vivent principalement de l’agriculture et des minerais. Le rôle des femmes et des hommes sont bien définis. Ils dorment également dans des maisons séparées. L’anglais est couramment utilisé, mais avec plus de 800 langues et dialectes, le Tok Pisin (pidgin), est la langue que tout le monde comprend. C’est une sorte de créole ressemblant phonétiquement à l’anglais.

Homme Chimbu

Les traditions en Papouasie Nouvelle Guinée

La culture en Papouasie Nouvelle Guinée est assez variable selon les régions. Chaque groupe culturel dispose de sa propre langue, sa musique… Aimant la danse et le chant, les Papous mettent ces arts en pratique lors du Sing Sing notamment, rituel riche en couleur. En effet, lors de ces représentations ils sont habillés du costume traditionnel, le bila. Des peintures peuvent également être faites sur leurs corps, vêtus de peaux d’animaux afin de représenter les esprits de la montagne. Leurs costumes sont faits de perles et de plumes, notamment sur leurs têtes. 

Tribu Huli

Dans les villages aux alentours de la rivière Sepik, les habitants ont également coutume d’avoir quelques coupures, blessures douloureuses sur leurs corps, afin de démontrer leur force, se comparant à celle de l’esprit des eaux qui est le crocodile. Tandis que les personnes appartenant à la tribu de Huli, au Sud de la région des Highlands apparaissent colorées.

La religion est bien présente en Papouasie Nouvelle Guinée, la population chrétienne est la plus importante, représentant les deux tiers.

culture et élevage en Papouasie

Le village et le Wantok

Environ 85 % de la population totale du pays vit dans des villages ruraux, d’une économie de subsistance basée sur l’agriculture et l’élevage de quelques porcs et volailles. Elle respecte encore la coutume du Wantok. Le Wantok (one talk en anglais, soit même langue) est une tradition mélanésienne où tout tourne autour de la famille étendue, et chacun appartient à vie à un clan. Le chef du village a un rôle prépondérant dans l’organisation de la société tribale.

Recontres sur les bords de la rivière Sepik

La culture traditionnelle veut que la femme soit en charge de la maison et des travaux au village, pendant que les hommes pêchent, ou chassent. Ne vous promenez jamais seuls dans les villages, c’est une propriété privée et vous pouvez mettre très mal à l’aise ses habitants. N’oubliez pas que les villages les plus reculés n’ont fait connaissance avec les Européens qu’au milieu du XXe siècle… En compagnie d’un guide, vous pourrez approcher cette culture unique et faire de belles rencontres.

Art Tribal en Papouasie

L’art tribal en Papouasie Nouvelle Guinée

Lors de vos visites dans les villages, vous aurez l’occasion de découvrir la tradition de l’art local sur bois. L’art tribal de Papouasie Nouvelle Guinée est reconnu comme un des plus riches et plus beaux de la Mélanésie. Les pièces que vous pourrez acheter sont d’une grande variété et sont différentes selon les régions de production. Vous pourrez admirer de superbes masques, tambours, boucliers, flèches et lances, instruments de musique et bijoux.

Art Tribal en Papouasie

Vous pouvez en acheter dans les villages, et votre hôtel se chargera de vous les livrer à domicile après avoir procédé à un traitement spécial. Nous vous recommandons également de visiter la galerie PNG Art lors de votre passage à Port Moresby. Cet immense entrepôt qui ne paye pas de mine vu de l’extérieur, regorge de trésors en provenance de toutes les régions du pays. Vous pouvez y passer des heures à fouiner et n’aurez que l’embarras du choix. Ils se chargeront aussi de livrer vos achats à votre domicile par transport sécurisé.

Festival en Papouasie-Nouvelle-Guinée © David Kirkland

Festivals et Sing Sings

La culture et la tradition sont une composante importante de tout voyage en Papouasie Nouvelle Guinée. Les festivals de Papouasie sont une excellente opportunité d’approcher cette culture de plus près.

Ces festivals, appelés également Sing Sing en Papouasie, sont des rassemblements à ne ... (lire la suite)

Culture, tradition, découvrez l’histoire de Papouasie Nouvelle Guinée
4,43 / 5 sur 35 vote(s)

Papouasie-Nouvelle-Guinée en vidéo

Coup de coeur

@@right_legende@@10 bonnes raisons de visiter la Papouasie Nouvelle Guinée

Pourquoi choisir un voyage en Papouasie Nouvelle Guinée ? Qu’est ce qui fait la différence entre la Papouasie Nouvelle Guinée et les autres îles de l’Océan Pacifique ? Quels sont les activités et les sites à ne pas manquer  ?

Idées découvertes

Circuits et combinés

Huli au bord d’une cascade - Highlands © TNTCircuits en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Un circuit en Papouasie-Nouvelle-Guinée est la seule façon de pouvoir visiter ce pays sauvage. Le pays est grand, certaines zones sont vraiment très ...

Festivals et Sing Sings

Festival en Papouasie-Nouvelle-Guinée © David KirklandFestivals et Sing Sings

La culture et la tradition sont une composante importante de tout voyage en Papouasie Nouvelle Guinée. Les festivals de Papouasie sont une excellente ...

Plongée sous-marine

Walindi Dive Center © Marcelo KrausePlongée sous-marine

La plongée en Papouasie Nouvelle Guinée est une des principales raisons qui motive les visiteurs. La Papouasie possède parmi les plus beaux sites de ...

Images de Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Musée de la guerre à Kokopo, Rabaul © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Homme Huli © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Danseurs de Province centrale © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Nouvelle Irlande © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Femme de Madang © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Chimbu © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Cus cus © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Femmes de Tufi © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Danseurs de Nouvelle Bretagne © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Mudmen de Goroka © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Danseurs de Nouvelle Bretagne © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée - Mudmen de Goroka © Papua New Guinea Tourism, David Kirkland