0825 822 295du lundi au samedi
Paris02:18
Papeete15:18
  • Version française
  • Version Suisse
Partager
Demande de devis PACMon compteContactBons plans
Vous êtes ici :
Accueil
>
Destinations
>
Pacifique Ouest
>
Nouvelle-Calédonie
>
Guide de voyage en Nouvelle-Calédonie
>
Histoire

Histoire de la Nouvelle-Calédonie

Découvrez l’histoire de la Nouvelle-Calédonie

Malgré un peuplement relativement récent, la Nouvelle-Calédonie a connu des époques riches en événements marquants qui ont forgé l’histoire du pays : Sa découverte par le navigateur britannique James Cook en 1774, l’arrivée des missionnaires, l’époque coloniale, les révoltes kanakes, en passant par l’épisode pénitentiaire, le boom minier, le choc culturel américain et les années 80, qui aboutiront aux accords de Matignon.

Aujourd’hui apaisée, la Nouvelle-Calédonie est une terre de partage que les visiteurs prendront plaisir à découvrir.

Histoire de la Nouvelle-Calédonie

Les origines de la Nouvelle-Calédonie

On estime à environ 1 500 avant J.-C. l’arrivée des premiers Mélanésiens en Nouvelle-Calédonie, grâce à des poteries lapita retrouvées aux environs de Koné sur Grande Terre. Venus du Vanuatu, les Lapitas sont rejoints plus tard par des Polynésiens et des Wallisiens, arrivés en pirogue des îles voisines. Puis de nombreuses migrations se sont succédées au fil des siècles : missionnaires, Asiatiques, Européens, bagnards, déportés kabyles et communards, chercheurs d’or, de cuivre et de nickel, qui donnent à l’archipel son caractère métissé.

Histoire de la Nouvelle-Calédonie

Découverte

En septembre 1774, lors de sa deuxième expédition scientifique, James Cook et son navire le Révolution accostent au Nord de Grande Terre et naviguent jusqu’à l’île des Pins. Il surnomme cette terre New Caledonia, le relief de l’île lui rappelant son Ecosse natale, dont le nom latin est Caledonia. D’après les notes du capitaine Cook, ils reçoivent un accueil cordial. Bruny d’Entrecasteaux, parti à la recherche de Lapérouse, disparu dans le Pacifique au large des îles Salomon, accoste à Balade, au Nord-Est de l’île quelques années plus tard. L’Anglais Raven découvre Maré, et Jules Dumont D’Urville cartographie les îles Loyauté en 1827.

Histoire de la Nouvelle-Calédonie

L’époque coloniale

L’archipel accueille rapidement les premiers baleiniers et santaliers, qui échangent le bois de santal contre des outils et armes d’acier, des étoffes et des objets de verre. Au XIXe siècle, les missionnaires protestants anglo-saxons, et les catholiques français s’installent en Nouvelle-Calédonie et commencent une évangélisation de masse, source de multiples heurts. Les révoltes kanak sont nombreuses à cette période, la plus célèbre et la plus sanglante étant celle menée par le grand chef Ataï. En 1854, Napoléon III, qui cherche une base stratégique dans le Pacifique, et une terre d’accueil pour une colonie pénitentiaire, annexe la Nouvelle-Calédonie. La France y envoie plus de 25 000 prisonniers, dont 1 000 femmes, parmi lesquelles figurait Louise Michel, déportée pendant la Commune. Le bagne ferme ses portes en 1897.

Mines de Nickel en Nouvelle-Calédonie

Le boom du nickel

Le jeune géologue Jules Garnier est envoyé en Nouvelle-Calédonie à la recherche d’or et découvre le nickel, l’or vert, en 1864. Ses pairs lui donnent son nom, la garniérite. Une vague d’ouvriers venus principalement d’Asie mais aussi d’Europe, prêtent main-forte aux bagnards sur les exploitations minières, qui fleurissent sur tout le territoire. Le nickel, véritable poumon économique, fera la richesse du pays jusqu’à nos jours, avec des périodes fastes et néfastes. Les mines, exploitées à ciel ouvert, font partie des paysages incontournables de Nouvelle-Calédonie. L’île contient 25 % des ressources mondiales de nickel.

Tribu de Tiendanite

Le développement au XXe siècle

Pendant la Première Guerre mondiale, le bataillon du Pacifique, constitué de plus de 2000 hommes de l’île, est envoyé au front. Après la Seconde Guerre mondiale, les Kanak obtiennent la citoyenneté. Les années 80 sont des années difficiles, marquées par des événements dramatiques, opposant les indépendantistes de Jean-Marie Tjibaou et les loyalistes de Jacques Lafleur. Les accords de Matignon, signés en 1988, y mettent un terme.

Enfants de Mare en Nouvelle-Calédonie

Dix ans plus tard, l’accord de Nouméa prévoit dans les décennies à venir une indépendance progressive et créé un gouvernement local en 1999, avec le transfert des compétences de l’Etat français, qui conserve les pouvoirs tels que la sécurité, la défense, les affaires étrangères, la monnaie, l’ordre public et la justice. La Nouvelle-Calédonie devient collectivité territoriale à cette date, après avoir été un territoire d’outre mer depuis 1946.

Découvrez l’histoire de la Nouvelle-Calédonie
4,5 / 5 sur 6 vote(s)

La Nouvelle-Calédonie en vidéo

Coup de coeur

@@right_legende@@10 bonnes raisons de visiter la Nouvelle-Calédonie

Pourquoi choisir la Nouvelle-Calédonie ? Qu’est ce qui fait la différence entre la Nouvelle-Calédonie et les autres îles paradisiaques de l’Océan Pacifique ? Quels sont les activités et les sites à ne pas manquer ?

Idées découvertes

Circuits et Autotours

Pêcheur traditionnel à Mare © DILCircuits en Nouvelle-Calédonie

La plupart des formules que nous proposons sont des d’autotours pour votre circuit en Nouvelle-Calédonie : une location de voiture ou de 4x4, avec ...

Plongée sous-marine

Plongée à Hienghene © Babou Côté OcéanPlongée sous-marine

La plongée sous-marine en Nouvelle-Calédonie est l’une des plus belles et des plus variées du Pacifique. Venez vous immerger dans son lagon de ...

Snorkeling

Snorkeling en Nouvelle-Calédonie © DIL - Stephane DucandasSnorkeling

Le snorkeling, ou randonnée palmée, est une promenade avec palmes, masque et tuba qui a pour objectif la découverte de la faune et la flore sous ...

Voyage de noces

Lifou © DIL - Stephane DucandasVoyage de noces en Nouvelle-Calédonie

Avez-vous déjà pensé à la Nouvelle-Calédonie pour votre voyage de noces ? La Nouvelle-Calédonie est la destination rêvée pour le voyage de votre ...

Images de Nouvelle-Calédonie
  • Nouvelle-Calédonie - Bourail - La Roche Percée © NCTPS
  • Nouvelle-Calédonie - Hienghène - La Poule © Tourisme Province Nord
  • Nouvelle-Calédonie - Coeur de Voh © Tourisme Province Nord, Stéphane Ducandas
  • Nouvelle-Calédonie - Côte Ouest - Plaine des Gaiacs © Tourisme Province Nord, Stéphane Ducandas
  • Nouvelle-Calédonie - Paysage du Grand Sud © NCTPS
  • Nouvelle-Calédonie - Iles des Pins - Baie d’Upi © NCTPS, Martial Dosdane
  • Nouvelle-Calédonie - Lifou - Plage de Luengoni © Destination Iles Loyauté
  • Nouvelle-Calédonie - Lifou - Danseur © Destination Iles Loyauté, Stéphane Ducandas
  • Nouvelle-Calédonie - Maré © Destination Iles Loyauté
  • Nouvelle-Calédonie - Centre Culturel Tjibaou © NCTPS, Oliver Strewe
  • Nouvelle-Calédonie - Plongée © NCTPS, Pierre Laboute
  • Nouvelle-Calédonie - Iles des Pins - Trou de Tchatchaoume © Laurent Brizard